▹SARDAIGNE◃

On ne pensait pas pouvoir faire un voyage cet été 2020 pour cause de virus, notre vol easy jet a été annulé 7 jours avant notre départ mais nous voulions absolument partir, changer d’air, nous avons directement trouvé un plan B, Corsica ferries au départ de Toulon direction Porto Torres. L’aller ce faisait de nuit et le retour de journée, mais le retour était plus rapide. Les petits ont adoré la nuit dans la bateau et parcourir tous les ponts. Nous avons eu le droit à notre premier Sunset sur un bateau.

JOUR 1

Nous arrivons tôt à Porto Torres, direction la spiaggia de la Pelosa. On se dit qu’il ne devrait pas y avoir trop de monde en y allant de bonne heure car c’est une plage très prisée. En effet, il est tôt et il y a déjà pas mal de monde, nous trouvons une petite plage un peu plus haut, une plage ou il n’y a personne pour le moment. Premières brasses dans cette eau turquoise avant de repartir car les parkings sont payants et les contrôles y sont nombreux.


Du coup, on écourte notre baignade direction une autre plage sur la route vers Porto Torres, la spiaggia Le Saline, parking aussi payant alors on descend juste à celle qui suit, la spiaggia Ezzi Mannu. Vous emprunterez un petit chemin en voiture et vous pourrez vous garer le long de la plage. Plage de sable blanc à l’eau turquoise…

Après une pause baignade, direction la ville de Castelsardo avec son petit air de village des Cinque Terre, des maisons de couleurs, dans la montagne, au pied de l’eau. Pause déjeuner avant de visiter son centre historique et son château. Pleins de marches dans ces petites rues, on monte d’un côté, redescend de l’autre, on visite église, cathédrale, on apprécie surtout la vue panoramique que ça offre.

Direction notre logement, un agritursimo situé à 20 minutes de la Costa Paradiso. Le soir nous repartons vers la spiaggia da la Sorgente. Difficile de décrire cet endroit … nous y avons passé deux soirs de suite tellement nous avons été émerveillé pour le lieu. Une eau translucide, des rochers qui se teignent couleur ocre au couché du soleil, nous étions seuls, une merveille.

JOUR 2

On part découvrir le nord de l’île avec le village Santa Teresa Gallura, on se gare dans le centre avant de descendre vers la plage. On ne veut pas se baigner car il y a beaucoup trop de monde, on emprunte un petit sentier qui longe la plage et arrivé au bout de celui-ci nous distinguons parfaitement la Corse, souvenir de notre road trip là bas. On part ensuite direction le Capo Testa. Une presqu’île bordée de criques. La chaleur est tellement difficilement supportable que les enfants restent dans la voiture et nous partons chacun notre tour visiter.

On va finalement faire une pause baignade à la spiaggia Grande Pevero, on doit se garer sur un grand parking puis marcher 10 minutes. On profite, l’eau est belle.

JOUR 3

Direction les plages du nord-est mais avant on s’arrête au village de montagne, Luogosanto pour découvrir ses maisons colorées.

On continue notre route vers la spiaggia del Principe. Après avoir emprunté un petit chemin sinueux mais accessible on découvre cette plage magnifique comme coupée en deux par un bloc de granit. Nous enchaînons avec la spiaggia Capriccioli. Le parking est payant mais directement à proximité de cette plage bordée de sapins.

JOUR 4

Premier boat trip du séjour, les îles Maddalena. Il s’agit d’une excursion avec MJ TOUR. Un bateau sur lequel vous pouvez manger le midi ou alors apporter votre pique-nique ce que nous avons fait. Première pause à la spiaggia Rosa mais nous ne pouvons pas accéder à la plage pour que l’éco-système puisse se régénérer. En revanche, on a le droit de sauter du bateau, Milo et Simon adorent ça, c’est parti. Nous avons ensuite pique niquer sur l’île Santa Maria avant de repartir visiter pleins de criques. Une journée finalement fatigante mais excellente.

JOUR 5

Cette fois-ci on part direction l’Ouest de l’île. Nous faisons une halte pour visiter le centre historique de Sassari, sans plus puis direction la grotte di Nettuno, 654 marches qu’on n’a pas eu le courage de descendre avec cette chaleur, sauf Mathilde qui aura descendu environ 200 marches…
Allez on part visiter la ville d’Alghero, d’abord en petit train mais tellement déçu qu’on refait la visite à pied.
On doit ensuite partir vers notre logement situé au sud de Bosa. On prend la décision de prendre la route qui longe la côte et quelle bonne idée, le soleil tombant, le spectacle était superbe. Nous voilà à San Vero Milis.

JOUR 6

On remonte pour visiter la ville de Bosa. On se gare le long de la rivière avant de monter toutes ces marches direction le château qui offre une vue 360° sur la ville, toujours ces maisons colorées et sa marina au loin.

Après avoir bien escaladé, on cherche la spiaggia Cumpoltittu. Une petite crique ou il faut emprunter un chemin très escarpé mais avec du courage, ça se fait. Elle est vraiment sympa même si nous aimerions la revoir hors saison.
Sur le chemin du retour, on découvre des petits village qui valent le détour. Tout d’abord Tinnura et ses peintures sur tous les mûrs des maisons. Il faut se perdre dans les ruelles pour être certain de pas en manquer. Puis Cuglieri avec son imposante basilique qui surplombe toute la vallée.

Le soir on cherche un nouveau spot à sunset à nous le trouvons à Santa Caterina di Pittinuri ou l’on peut sa balade sur des falaises de calcaire.

JOUR 7

On visite très tôt la ville d’Oristano mais nous ne pouvons pas visiter leur église pour cause de messe. On se dirige ensuite vers la presque’île de Sinis.

On continue de descendre vers la spiaggia di Piscinas. Un grand moment pour nous car nous nous retrouvons sur des chemins dans des dunes à traverser des cours d’eau. On se demande si on est sur la bonne route mais oui, on découvre cette immense plage dans les dunes. Après cette pause baignade, on repart par la « bonne route » et on tombe sur notre premier village minier. Une découverte car nous ne pensions pas trouver ça ici.
Après 1h30 de route de montagne, nous voilà arrivé à Iglesias pour 2 nuits.

JOUR 8

Direction Porto Flavia à 30 minutes d’Iglesias pour visiter une mine. Ce n’était pas forcément prévu mais comme nous avons découvert les villages minier abandonnés on se laisse tenter et c’est assez impressionnant de sa balader dans ces galeries. On ressort pour prendre la route vers la Cala Domestica. Arriver sur place, la plage principale mais on aperçoit des baigneurs longer puis escalader les rochers, on suit. On escalade à notre tour les rochers, passons sous une petite grotte et arrivons sur une petite crique CANON. Un régal de faire du snorkeling ici, nous n’avions jamais vu une aussi bleue et claire.

Au retour, on s’arrête avant Iglesias pour se perdre dans une ancienne zone minière abandonnée. On a l’impression que le temps s’est figé ici, une drôle d’ambiance pour nous et les kids. Nous sommes seuls au monde.
Retour à Iglesias ou nous trouvons une top adresse pour les familles, un bar à côté d’un espace jeux pour profiter à deux tout en surveillant les enfants, le « Linus bar ».

JOUR 9

Allez on descend encore avec un premier stop à Porto Pino, je pense que nous n’avons pas vu le meilleur endroit car la grande plage n’a rien d’extraordinaire si ce n’est d’avoir une plage de sable fin avec une eau peu profonde parfaite pour les enfants. On part pique niquer à la spiaggia di Tuerredda (parking 10€ ou 6€ après 14h). C’est une plage de sable fin, eau translucide, mais le petit plus, c’est qu’on peut accéder à une autre petite île à la nage ou on peut observer des poissons.

Puis passage par Pula et son site archéologique que Mathilde visite pendant que Simon et les kids profitent de la plage.

JOUR 10

Cette journée est surtout une journée pour remonter vers le Golfe d’Orosei. Nous faisons un premier stop à la spiaggia di Solanas, magnifique plage située dans un petit village familial. On veut se diriger vers la Punta Molentis, mais parking complet on continue alors vers la Cala Pina, bon choix. On continue de remonter vers le Golfe en faisant un stop dans la ville d’Orgosolo et ses peintures murales.

JOUR 11

Notre plus belle journée. Nous faisons le Golfo d’Orosei à bord d’un zodiac d’une dizaine de personnes. On passe par la visite + baignade d’une grotte marine, la Cala Mariolu, la Cala Sisine, Piscine di Venere, on passe devant la Cala Goloritze (interdiction d’accès au bateau) et pour terminer Cala Luna. De nombreux stops avec des pauses baignades en sautant du bateau et surtout, Milo a eu le droit de conduire le zodiac, autant vous dire que c’était sa journée préférée.

JOUR 12

Dernier jour, passage par la spiaggia Brandinchi, facile de se garer, énorme parking payant mais pas très cher. On a loué un pédalo (15€ les 30 minutes) pour faire plaisir aux kids, mais finalement les grands ont bien rigolé aussi.
Ça sent la fin des vacances, on traverse la Sardaigne direction Porto Torres pour notre dernière soirée. On cherche une plage sur place et on trouve par hasard la spiaggia di Balai. Nous avons passé un excellent moment en sautant de falaises. Nous regardions les enfants du coin sauter et resauter, Milo a voulu tenter, papa a suivi et hop, les sauts ce sont enchaînés. Fin de soirée avec passage par la rue piétonne de la ville et top bonne adresse, restaurant à la piazza Garibaldi, rapport/qualité prix imbattable.
Ce séjour est terminé, on reprend le bateau toute la journée de rouler 10 heures de suite pour rentrer à la maison.

Nous avons adoré la Sardaigne, nous adorons voyager ensemble, vivement le prochain.

ACCUEIL

%d blogueurs aiment cette page :