▹IBIZA◃

Tellement d’a priori sur Ibiza avant de partir, ce n’était vraiment pas dans notre wish list mais l’occasion d’y aller en cette période de Covid fut finalement la bonne. L’île n’était pas déserte mais on avait quand même l’impression d’être un peu seuls au monde par endroit et par moment. Ibiza et Formentera forment un couple à découvrir absolument, mais pour non clubbeurs, hors saison oblige.

ES VEDRA

Pour notre première soirée sur l’île, nous filons vers le mirador de Es Vedra au sud ouest de l’île. Il faut laisser son véhicule sur un parking de terre, attention, prévoir d’arriver assez tôt pour pouvoir se garer même hors saison. Puis il faut marcher un petit moment sur un sentier accessible avant d’arriver au mirador et cette vue à couper le souffle sur le rocher Es Vedra. Nous décidons d’escalader la montage au dos du mirador en direction de la Torre des Savinar afin d’avoir un meilleur point de vue, c’est moins accessibles voir glissant mais à faire absolument.

TORRE D’EN ROVIRA

Le lendemain nous partons vers découvrir l’ouest de l’île avec la Torre d’en Rovira, en emprunte en voiture un chemin de terre qu’il est difficile de trouver. Le GPS indique bien le chemin mais on hésite car on à l’impression de rentrer dans un champ. Après un petit moment entre les arbes on tombe sur un mirador puis au loin la Torre. Nous étions seul au monde.

CALA BASSA

On continue notre tour des plages de l’ouest, direction Cala Bassa. Il est facile de deviner que l’été on ne voit pas un grain de sable quand on voit la taille des parkings autour. Mais là pour le coup, à part nous et d’autres touristes français, nous pouvons contempler ce décor superbe en toute tranquillité.

CALA COMTE

Juste Waouh !!!! Nous n’avons pas résisté à cette eau turquoise. Même si elle était un peu fraîche, quel plaisir de nager avec les poissons fin octobre.

CALA D’HORT

Un peu plus bas, nous découvrons la Cala d’Hort. Une petite plage avec un spot photo de dingue. Ponton + Es Vedra = photo réussie. De l’autre côté de la plage, des petites cabanes qui sont en faite des petits garages à bateaux.

TIMES AND SPACE

Endroit insolite sur l’île, Times and Space et la Puertas del Sol sont vers l’ouest, au sud de Cala d’Hort. C’est un monument-sculpture de 13 colonnes dont le sommet de la plus haute est couvert d’or.

LES SALINES

Que ce soit les salines d’Ibiza (cf photos 1 et 2) ou celles de Formentera, ces nuances de roses avec au loin le bleu de l’océan. Pour Ibiza, les salines se trouvent au sud de l’île et il s’agit d’une réserve naturelle protégée. Pour Formentera, elles se trouvent au nord l’île juste avant la plage de Llevant.

FORMENTERA

Nous avons passé une journée sur l’île de Formentera. On prend le ferry au pied de la vieille ville d’Eivissa. Nous avons découvert l’île dans tous les sens, du phare de Formentera, au phare de la Mola, puis de la plage de Llevant à la plage Saona en passant par le phare Berberia, sans oublier les nombreux moulins présents sur l’île. Ce sentiment de liberté aux influences hippies et très présent sur l’île.

NORD NORD-EST DE L’ÎLE

Nous sommes partis découvrir la partie Est de l’île avec un court arrêt dans le village de Santa Eularia des Riu ou on trouve sur ses hauteurs une chapelle accolée à un cimetière offrant une vue panoramique. Nous avons continué vers Aigues Blanques. Après s’être trompé de destination, nous essayons de nous rapprocher d’un rocher qui se présente seul face à la mer.
Nous continuons vers la Cala St Vincent pour une pause pique nique. En repartant, nous traversons le petit village Sant Llorenc de Balafia avant de nous rendre à la Cala Xarraca. Afin de terminer notre tour, nous survolons la Cala d’en Serra mais une belle découverte nous attend sur place (plus de détails après) avant de partir à la recherche du phare des Moscarter. Pour vous rendre au phare, il faut garer sa voiture entre des bosquets avant de marcher facilement 15/20 minutes dans des chemins en espérant ne pas se tromper de route. Vous tomberez sur ce phare majestueux au dernier moment en sortant de la forêt, attention, celui-ci est à flan de falaise.

CALA D’EN SERRA

En arrivant à la Cala d’en Serra, nous apercevons en contre-bas un bâtiment abandonné. Notre curiosité nous amène à descendre avec les enfants d’un peu plus près et nous tombons sur le type de lieu que nous adorons découvrir. Un hôtel abandonné, tagué de partout, avec au fond d’une pièce une jeep, entre deux plaques de bétons, une voiture encastrée. Top spot pour nous !

CALA TARIDA

Une des plus belles plages de l’île que nous avons malheureusement découvert sous un ciel couvert. On a quand même apprécié le lieu et les petits ont pu profiter de la plage.

CALA SALADA

La Cala Salada est au nord de la ville de Sant Antoni. Hors saison on peut se garer proche de la plage.
Dans un premier temps on arrive sur une grande plage qui n’a rien d’exceptionnelle mais on peut emprunter sur la droite deux chemins, un pour les plus téméraires et l’autre plus familial qui passe par au dessus des falaises, tout ceci pour nous amener vers une petite crique bien plus mignonne. Malgré le temps couvert, pause snorkeling.

SA CALETA & PUNTA DE SA RANA

Sa Caleta et la Punta de sa Rana se situent au sud de l’île quasiment au bout de l’aéroport d’Ibiza. Les avions passent juste au dessus de vos têtes.
Sa Caleta est une plage de galets et ce qui en fait sa particularité, ce sont les falaises de couleurs ocre de chaque côté.
Sur les hauteurs, c’est aussi un lieu de fouilles archéologiques ou vous pourrez passer d’un point de vue à un autre en passant, si vous le souhaitez, par des galeries souterraines un peu sombre qui sont d’anciennes galeries militaires.
La Punta de sa Rana se situe à la pointe sud de l’île, il faut se garer sur le parking de la plage et randonner vers le bout de la pointe. Nous n’en n’avions pas le courage, mais si vous allez jusqu’au bout, vous pourrez apercevoir Formentera.

EIVISSA

Pour notre dernière journée sur l’île, nous visitons la vieille ville d’Eivissa (Ibiza). Nous nous garons en bas de la ville pour monter à travers les ruelles et apprécier les différents points de vue de la ville. Il faut avoir les mollets solides pour escalader toutes ces marches. En résumé, nous avons adoré Ibiza qui s’avère être une île très familiale hors saison, ou il est encore possible de se balader en short et t-shirt à la fin du mois d’octobre. On recommande à 100%

Encore plus d’images

Accueil